Il suffit d’un cheveu

« La chance, c’est attraper un cheveu dans un courant d’air avec deux doigts. C’est vous dire s’il faut être à l’affût ! »

Cette petite phrase, c’est ce qu’André Manoukian a dit sur la scène de l’auditorium Dispan de Floran à L’Haÿ les Roses (94), samedi 10 février pendant un concert commun avec China Moses. Ohhh que cette phrase me parle ! Tu veux que je te raconte ? Alleeeeer, si tu es en train de me lire c’est que tu ne vas pas te faire prier !

La première brise: le 30 septembre 2017, ma copine Nadjine m’avait convaincue d’aller

20170930_000343

voir en concert une chanteuse que je ne connaissais pas : China Moses. Elle n’a finalement pas pu venir (Nadjine), mais j’avais le billet dans la main et c’était dans ma ville alors bon…
J’y vais quand même, et là, c’est le coup de foudre total pour la voix, la personnalité lumineuse, le groove, la totale. A la fin du concert, pendant la dédicace, je demande à la gente dame sa permission de lui peindre son portrait (accordée!).

Je rentre chez moi sur mon petit nuage, je mets les albums de China à tourner en boucle dans l’atelier, et j’attrape mes pinceaux (je raccourcis la timeline, sinon tu t’endors je le vois bien). J’ai bien transpiré dessus et le résultat me plait. A priori, il a l’air de beaucoup plaire à tous ceux à qui je l’ai montré, c’est plutôt encourageant ! Fidèle à ma parole donnée, j’envoie une photo du tableau à l’adresse mail indiquée à l’arrière du CD dédicacé (espérant une réponse genre extatique, j’avoue).

china3Je me positionne dans le sens du vent: N’ayant pas eu de retour à ma missive (elle doit bien être occupée la dame, agenda de ministre pour le moins, alors je ne m’en formalise pas), je poste la photo sur Facebook, et surtout sur Instagram où je la vois très active, en la taguant au passage dans la description.

Je n’ai pas eu plus de succès avec les réseaux sociaux. Bah, pas grave, l’important c’est que je me sois éclatée sur ce sujet superbe, à revivre ce super concert et cette rencontre incroyable. J’espère qu’elle fera des heureux plus tard, à apporter de bonnes vibes dans le salon de ceux qui vont l’adopter. Mais j’hésite encore à la mettre en vente.

De la brise au souffle de vent: Début Janvier, je retrouve mes copains de Graffiti groupe vocal, ceux avec qui je chantais fut un temps pas si lointain, et que j’ai du « abandonner » (le chant, pas les potes) pour me consacrer pleinement à la peinture en professionnel. On a passé une soirée vraiment géniale à rigoler, manger, chanter et boire (en toute -keufkeuf- modération bien sûr). Là, ils me disent qu’ils vont faire un concert-apéro le 10 février, à l’auditorium de L’Haÿ, juste avant le concert de China Moses et André Manoukian. Whaaaatttt ????? Ne serait-ce donc pas là l’occasion de dinguo de revoir en chair et en song ma chanteuse préférée et lui offrir mon humble croûte ? Doublé d’une occasion supplémentaire de voir mes potes chanter, qui plus est ! 10 Février, Auditorium Dispan de Floran à L’Haÿ, 18h30, souligné en rouge dans l’agenda hop !

Les yeux grands ouverts, les doigts en position: Voilà le samedi tant attendu, j’emballe soigneusement le portrait de ma vedette, je prévois un sac suffisamment grand pour qu’elle puisse l’emporter, une réserve de cartes de visite dans la poche et hop on est parti! Je retrouve avec plaisir mes copains qui s’échauffent dans le hall de l’auditorium (et je fredonne les paroles avec eux distrétos…. qu’est-ce que ça me manque!) et peu de temps après, China Moses arrive.

Emmitouflée dans son manteau et son écharpe, elle s’arrête pour les écouter, grand 20180210_192902sourire aux lèvres, puis sort son smartphone et les filme ! (yaaaahhhh trop fier des Graffs !). La chanson se termine, elle vient saluer chacun avec une bise (franchement, tu en connais beaucoup des célébrités qui font ça toi ?). J’interviens pour lui demander si elle veut bien poser avec eux pour une photo de groupe et clic clac merci le smartphone. Laure s’agite à côté « méééé montre lui la surprise allléééééé », « quelle surprise ? » dit China. (ouch! c’est le moment de ma réplique là, aller hop on lâche les filtres, la timidité et tutti quanti). Je sors donc mon offrande, c’est le moment de vérité et…. « wouaw il est très beau !! Merci beaucoup !! je vais l’offrir à ma mère, elle va l’adorer ». Ok il n’en fallait pas plus que cette petite phrase pour me satelliser ! Sa mère, pour mémoire, c’est la grande chanteuse Deedee Bridgwater. 20180210_193022Tu imagines mon oeuvre dans le salon de cette immense vedette, et que sa fille, vedette itoo, a aimé mon travail ? Eh beh ça c’est de la belle récompense !

J’ai attrapé un cheveux dans le vent ! Et ce n’est pas fini…

La chanteuse s’esquive ensuite pour rejoindre les loges, en haut d’un escalier au dessus de la salle de danse, à l’arrière de la scène. Je suis le mouvement des copains qui vont terminer de se préparer dans la salle de danse avant le concert-apéro. Quelques minutes plus tard, je croise André Manoukian qui est descendu des loges. Il me demande si c’est moi qui a fait le tableau, me complimente et dit qu’il est jaloux !

Attention il y a un deuxième cheveux qui arrive: Rouge pivoine et grisée par ce début de soirée sous les meilleurs hospices, je me lance (j’ai l’impression d’avoir picolé sans avoir bu !) et je lui dis qu’avec sa permission, je ferais également son portrait à partir de photos et que je la lui enverrai par mail. 20180210_195559Ah et puis tant qu’à faire, « ça vous intéresserait du live-painting pendant l’un de vos concerts ? » Le temps que je réalise l’énormité de ma proposition, il avait ma carte dans sa poche et le maire de L’Haÿ, qui passait par là, nous prenait tous les deux en photo. La proposition et le tableau l’intéressent, j’ai son email écrit sur un bout de papier ! Chopé le tif !

EPSON MFP imageUne mèche dans la main: Eh non ce n’est pas fini ! Le maire et le directeur de l’auditorium discutent maintenant avec moi. Le premier aime beaucoup mon travail (tableaux montrés sur mon smartphone aux deux) et demande au second qu’il contacte la nana de la comm de la ville pour faire un article sur moi dans le magazine de la ville (ah mais pas de problème, quand vous voulvoul les gars!). Le second me dit que mes tableaux sont en complète raisonnance avec l’activité de l’auditorium et me demande si on pourrait faire une expo dans le hall d’entrée (genre, tu crois vraiment que je vais refuser ça ?????!!!!). Il renchéri:  » et votre proposition de live-painting ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, donc si c’est possible de le faire ici, moi je suis preneur ». N’en jetez plus, je viens d’exploser mes bottes, j’ai le visage tout fondu tellement il a chauffé.

Au moment où j’écris, il s’est passé quelques jours, j’ai chopé un torticolis à force de m’agiter dans tous les sens, j’ai soûlé la moitié (non les trois quarts en fait) de mon entourage en leur fourrant les photos sous le pif, et je ne suis toujours pas redescendue de mon nuage. Je suis bien consciente que, outre le plaisir qu’un de mes tableaux à procuré à une belle chanteuse connue, la reconnaissance de mon travail par une autre star et des personnalités de L’Haÿ, il n’y a pour l’instant rien de concret encore. Mais ce sont des petites graines semées…. et j’ai l’œil aux aguets, le nez au vent, à scruter le passage du prochain cheveux. Vibrez positif les amis, l’univers vous le rend augmenté !

EPSON MFP image

Publicités

6 réflexions sur “Il suffit d’un cheveu

  1. Anne Stordeur dit :

    Bien sûr ! ça se travaille : » open your mind  » pour laisser le vent entrer ! comme tu le dis « se mettre dans le sens du vent .
    Bravo à toi d’avoir su attraper la chance Sylvie !;-)

    J'aime

    • sylviemagnin dit :

      Heureux sont les fêlés car ils laissent entrer la lumière ! 😀 j’ai le crâne bien ouvert et merci de m’avoir accompagnée de toutes ces belles ondes positives !!!

      J'aime

  2. Mogiza dit :

    C’est juste génial …
    l’Univers conspire a ces choses fabuleuses sans que l’on puisse mesurer ses intentions
    Je te souhaite une belle et longue carriere d’artiste ma brebinette
    BISOUS

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s